Aller à la barre d’outils
Skip to content Skip to footer

Qui est Hélène Kérillis ?

Q- Hélène, depuis quand écrivez-vous ?

R- Depuis que j’ai appris à lire et à écrire à l’école primaire ! Mon premier livre a été bricolé à l’âge de 6-7 ans, avec une feuille prélevée dans mon cahier de brouillon. J’avais fait le texte, les dessins et la reliure, sans penser un instant qu’un jour, je publierai de vrais livres !

Q- Pourquoi écrivez-vous ?

R- Ecrire, c’est déchiffrer le chaos en soi-même, c’est se construire. C’est aussi une tentative pour comprendre le monde autour de soi, l’organiser pour le rendre vivable. Et puis surtout, c’est une façon de communiquer avec autrui.

Q- Inventer des histoires, c’est facile ?

R- Pas besoin de baguette magique, elle est déjà là dans le cerveau, en chacun de nous : c’est la capacité à imaginer, une faculté d’une puissance sidérante ! Quand j’écris, je peux être un capitaine de navire ou une enfant de cinq ans, je peux voler jusqu’à la lune ou vivre à n’importe quelle époque. Et le lecteur à son tour est transporté ailleurs sur les ailes de sa propre imagination. Fabuleux, non ?

Photo : Wandenweghe

Q- Est-ce que vous lisez beaucoup ?

R- J’ai d’abord dévoré les livres des autres. Donc boulimie de lecture. Un genre de virus attrapé dans l’enfance et qui ne vous lâche plus. Les histoires que m’offraient les livres étaient plus intéressantes que la vraie vie ! J’ai très vite ressenti que lire, c’est agrandir sa vie. D’ailleurs, l’imagerie cérébrale le prouve : la lecture modifie les connexions entre les neurones.

Q- Avez-vous une autre passion que l’écriture ?

R- Je suis tombée petite dans la marmite à mots mais aussi la marmite à images. Etre auteure jeunesse m’a permis d’allier ces deux passions : les mots suggèrent des images, et les images font naître des mots. Ma passion pour l’Art vient de là !

Hélène Kérillis est née à Bordeaux et réside toujours dans l’Ouest de la France, cet arc ouvert sur la mer. Elle s’est d’emblée sentie chez elle dans la lecture et l’écriture comme moyens d’appréhender le monde. Après des études de Lettres Classiques et d’Arts Plastiques et quelques années d’enseignement, elle s’oriente vers la littérature pour la jeunesse.

Tout ce que les êtres humains ont découvert, inventé, imaginé l’intéresse, Histoire, Arts, Sciences,  et ses livres reflètent cette curiosité humaniste. Donner accès au patrimoine commun et faire oeuvre de création personnelle sont les axes de son travail.

Ses premiers ouvrages sont publiés en 1996 chez Hatier, inaugurant un long parcours de plus de 95 livres pour un public de 4 à 12 ans, romans, contes, albums et livres d’Art, traduits en plusieurs langues étrangères et honorés par plusieurs prix littéraires. Ce qui l’a amenée à sillonner la France mais aussi le monde : salon du livre de Tahiti et des îles, salon du livre de Québec, signature à la librairie française Parenthèses à Hong-Kong, pour ne citer que les événements les plus marquants.

Projets majeurs : collections chez Léon art & stories, Hatier et L’élan vert

En 2013 création de la collection Art-Fiction (6-10 ans) chez l’éditeur Léon art & stories

Chez les enfants, la dimension affective est primordiale et la fiction reste une voie privilégiée pour comprendre le monde et se construire. Il s’agit donc de raconter une histoire, inspirée par un ensemble d’œuvres d’un même artiste. Ainsi, on entre dans l’esthétique par le biais de la fiction. Chaque double page présente des détails des œuvres d’art au fur et à mesure que l’histoire se déroule, dans une mise en page très graphique. A la fin de l’ouvrage toutes les œuvres dont on a parcouru les détails sont reproduites, et une double-page documentaire répond à la curiosité des lecteurs.

«  Zoomer sur les détails des grandes œuvres d’Art m’a toujours procuré un plaisir intense. C’est cela que j’aime faire partager au lecteur, avec cette collection que je dirige depuis sa création. »

En 2014 création de la collection Mini Léon (4-6 ans) chez l’éditeur Léon art & stories

Art, Anglais, humour, tel est le cocktail vitaminé mis au point pour la collection Mini Léon. Tour à tour rieur, courageux ou rêveur, Léon, le petit caméléon accompagnant le jeune lecteur, interagit avec les œuvres avec beaucoup d’inventivité. Chaque ouvrage explore un thème en 13 œuvres d’époques et de cultures différentes. Une phrase en Français et sa traduction en Anglais ponctuent chaque interaction. Le livre se termine par une double-page documentaire et quelques propositions d’activités. Guillaume Trannoy est l’illustrateur de toute la collection.

«  J’aime cette citation d’André Malraux : « Il faut donner l’art à l’enfant comme on lui donne l’alphabet. » Cela correspond tout à fait à la collection Mini Léon. Elle porte le nom du petit héros que j’ai choisi en raison des différents couleurs qu’il peut prendre selon le décor qui l’entoure, un caméléon. Mini Léon, mais il fait le maximum ! »

En 2012 création de la série Ma première mythologie (6-7 ans) chez l’éditeur Hatier

La mythologie innerve toutes les civilisations car elle traite de ce qui est commun à l’Humanité : nos origines, notre identité, nos affects, notre destin. Mettre ce patrimoine à la portée des plus jeunes, le dépoussiérer sans l’affadir, tel est le défi relevé par Hélène Kérillis et l’illustrateur Grégoire Vallancien.

« Lors de rencontres scolaires, j’avais de multiples fois entendu les enseignants de CP et CE déplorer qu’il n’aient pas de support pour aborder la mythologie avec leurs élèves. Moi-même j’ai adoré ces histoires fabuleuses dès que j’ai su lire. Il m’a donc semblé qu’une telle série pouvait rencontrer son public et j’ai proposé l’idée à mon éditeur Hatier. Et depuis 2012, le succès ne se dément pas ! »

En 2008 création de la collection Pont des arts
chez l’éditeur L’élan vert

Ecrire une histoire à partir d’une œuvre d’art était un projet déjà mis en oeuvre par Hélène Kérillis, avec un ouvrage publié en 2000 par Musées Vivants et deux autres parus peu après à la RMN (Réunion des Musées Nationaux), lorsqu’une rencontre avec l’éditrice de l’Elan vert a donné à ce concept un nouveau souffle. Un illustrateur contemporain apporte à l’histoire racontée par l’auteure sa propre interprétation sur l’œuvre choisie, oeuvre uniquement reproduite à la fin de l’ouvrage.

«Je me souviens avec émotion des Amis des musées qui ont accepté les premiers l’histoire que j’ai inventée à partir de l’œuvre L’asile de nuit, de Henri Geoffroy (conservée au Musée d’Agesci à Niort). Puis, j’ai eu l’idée de proposer à l’Elan vert le concept et le nom de la collection Pont des Arts, qui est depuis reconnue dans tout le monde enseignant et au-delà.»

L’art dans l’album jeunesse

Les relations entre le grand public et l’Art à travers la médiation de l’album

Comment amener l’enfant à intégrer l’Art naturellement dans son univers ? Faut-il aiguiser le regard, distraire, stimuler la curiosité, faire rêver ? Parmi la multiplicité des approches, on retiendra les collections Art-Fiction et Mini Léon de l’éditeur Léon art & stories.

La couleur dans tous ses états

Approche visuelle, historique et technique de la couleur dans l’art (peinture et teinture)

Après un bref historique, on présente les secrets de fabrication des couleurs à partir d’objets concrets (coquillage, pierre, pigments…) : jaune, vert, blanc, noir, rouge, bleu. Puis on aborde la symbolique qu’elles représentent.