Aller à la barre d’outils
Skip to content Skip to footer

Tournée en Asie – Février-Mars 2018

Mon livre Christophe Colomb et le Nouveau Monde (publié par les éditions Hatier)  a été sélectionné pour le Prix Azimut, décerné par les élèves des Lycées Français de la zone Asie.  Un voyage extraordinaire en perspective ! On me propose de rencontrer des élèves et des enseignants de l’autre bout du monde ! Me voilà donc partie moi aussi pour la Découverte du monde, thème choisi pour cette 11ème édition…

7 février- 10 février / Jakarta, capitale de l’Indonésie avec  9,7 millions d’habitants, située à l’embouchure du fleuve Ciliwung : le nom déjà me transporte très très loin !  Quasiment 24 h de voyage, de Paris à Jakarta avec escale à Bangkok ! Une bouffée d’air chaud contraste avec la neige laissée à l’aéroport Charles-de-Gaulle… Fiorella m’accueille et me pilotera tout au long du séjour, c’est un vrai bonheur ! Des enfants du primaire aux collégiens du Lycée Français, je rencontre tout le monde : que de travail en amont ! Félicitations ! Et puis découvertes dans les rues, ville grouillante, étonnante, dépaysante…  Faire un pas de côté, découvrir l’ailleurs, c’est tellement enrichissant !

10 février-14 février / Kuala-Lumpur, capitale de la Malaisie avec 7,3 millions d’habitants, où je loge dans un hôtel situé à Jalan Putra, encore des mots qui font rêver… Accueil chaleureux avec Stéphanie qui me pilote tout le temps du séjour et me fait découvrir les merveilles de la ville : c’est le Nouvel an Chinois, on fête partout l’année du Chien ! Belles rencontres au LFKL (Lycée Français de Kuala-Lumpur) avec des collégiens enthousiastes !

14 février-18 février / Phnom Penh, capitale du Cambodge avec 1,5 millions d’habitants, et un accueil étonnant en tuk-tuk par Magali, souriante et active ! Embouteillages ? Oui, mais c’est une donnée quotidienne qui ne rompt pas la nonchalance ambiante ! La « Perle de l’Asie » vibre jour et nuit, mais on retrouve ça et là les stigmates laissés par le terrible épisode des Khmers Rouges… Les enfants ont beaucoup à partager avec moi grâce à leurs enseignants, j’en suis touchée…

18 février-24 février / Singapour, une ville/Etat de 5,5 millions d’habitants. Sylvie est mon contact pour ces journées intenses à vivre dans la « Ville du Lion », comme le signifie son nom en Sanskrit. Le Lycée Français est une merveille tant les équipements à disposition des élèves sont nombreux ! Quel bel écrin pour étudier ! Et les 21 classes que je rencontre (oui, c’est un marathon !) ont fait un travail admirable avec leurs enseignants.

24 février – 28 février / Hanoï, capitale du Viêt-Nam avec 7 millions d’habitants. Avec Mathilde m’installe dans un hôtel tout proche d’un lac (il y en a des dizaines à Hanoï !) et du Lycée Français Alexandre Yersin. Ce médecin a découvert le bacille de la peste et le premier sérum contre cette maladie. Impressionnant ! Impressionnant aussi le sérieux des élèves dans leur préparation aux rencontres ! Ce qui m’a le plus impressionnée, c’est la visite du Temple de la Littérature. Où  ailleurs dans le monde trouve-t-on un tel temple ?

28 février – 7 mars / Hong Kong, ville de Chine au statut spécial, comptant 7,2 millions d’habitants. Florence m’accueille chaleureusement pour cette semaine trépidante à Hong Kong. On passe de la ville clean et  hyper-moderne aux échafaudages de bambous sur des façades moins prestigieuses… Quel contraste !   La fatigue commence à se faire sentir, mais les enseignants et les élèves si enthousiastes et avides de réponses me boostent à nouveau !  Et puis cerise sur le gâteau, je suis invitée à dédicacer à la Libraire Française « Parenthèses » tenue par Madeline. J’ai le privilège de m’asseoir dans le fauteuil mythique de la librairie pour entamer une conversation avec le public… 

  7-9 mars / Bangkok, capitale de la Thailande avec 14,6 millions d’habitants. A peine arrivée, déjà repartie, cette dernière escale m’a semblée si courte… Ou bien est-ce la fatigue ? Malgré la gentillesse des enfants, j’ai eu l’impression de ne pas être au top dans les rencontres…

De retour en France, je me sens encore habitée par les images de tous ces enfants pleins de vie, tous ces enseignants enthousiastes, toutes ces langues musicales, tous ces paysages époustouflants… Je vais en rêver encore longtemps !